permis-AAC.png

Conduite Accompagnée

L’apprentissage de la conduite accompagnée est accessible dès l’âge de 15 ans.

Une formation traditionnelle ou accélérée vous est proposée.

 

Son objectif :

 

Assumer dès 15 ans les responsabilités d’un véritable conducteur dans un climat de confiance grâce à la présence d’un accompagnateur qui s’est engagé à vous accompagner durant 3.000 kms minimum et à vous faire partager son expérience de conducteur. Obtenir le permis de conduire dès 17 ans et demi.

 

L’assurance :

 

La conduite accompagnée n’est possible que si l’assurance du ou des véhicules utilisés comporte une extension de garantie. C’est à l’accompagnateur d’en faire la demande. Un formulaire type est fourni par l’école de conduite.

 

Cette extension de garantie sera délivrée sans augmentation de cotisation ou de prime. Toutefois, certains assureurs imposent une augmentation de la franchise. L’assureur peut refuser d’accorder cette extension si l’accompagnateur a été condamné pour un délit routier.

 

L’accompagnateur :

 

Il doit posséder le permis de conduire correspondant à la catégorie du véhicule utilisé depuis au moins 5 ans, sans interruption. Il n’est pas obligatoire qu’il ait un lien de parenté avec vous.

 

Il s’engage à assister à l’évaluation de départ, à assister à un rendez-vous préalable de 2 heures de conduite consécutives et à deux rendez-vous pédagogiques.

 

Il peut y avoir plusieurs accompagnateurs sur un ou plusieurs véhicules.

 

La formation comprend trois étapes :

 

-> La formation initiale

 

L'élève signe un contrat de formation après avoir effectué une évaluation préalable de connaissances. Au cours de cette formation, l'élève doit passer l'épreuve théorique générale de l'examen du permis de conduire (le code).

Quand le niveau de conduite est jugé suffisamment sécuritaire et le rendez-vous préalable effectué, une attestation de fin de formation initiale est délivrée par le formateur permettant de circuler dans le cadre de la conduite accompagnée.

 

-> La conduite accompagnée

A compter de la date de délivrance de l’attestation de fin de formation initiale, l’apprenti conducteur doit : suivre une formation de conduite accompagnée d'une durée minimale d'un an, et avoir conduit 3.000 km minimum accompagné.

 

La vitesse est limitée à :

- 110 km/h sur les sections d'autoroutes où la vitesse est limitée à 130 km/h,

- 100 km/h sur les autres sections d'autoroutes et les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central,

- 80 km/h sur les autres routes,

50 km/h en agglomération.

 

La circulation est interdite en territoire étranger.

 

-> Le suivi de la formation

 

Deux rendez-vous pédagogiques sont obligatoires avec le formateur et le ou les accompagnateurs de l’élève. Chaque rendez-vous pédagogique se compose :

 

- D’une heure de conduite permettant au formateur d’évaluer le comportement et la progression de l’élève.

- D’un échange en salle de deux heures autour de l’expérience acquise et de thèmes de sécurité routière (vitesse, alcool, assurance, constat, vigilance …).

 

Lors du deuxième rendez-vous pédagogique de conduite, le formateur évalue si l’élève est apte à être présenté à l’épreuve pratique du permis de conduire.

De plus, nous conseillons 2 ou 4 heures de conduite avant l’examen pour corriger les éventuelles lacunes, se réhabituer au véhicule de l’auto-école, effectuer les vérifications extérieurs et intérieurs du véhicule ainsi que travailler autour du centre d’examen.

 

Au terme de sa formation, le candidat doit présenter les épreuves pratiques dont un parcours de 20 minutes en circulation. Les résultats des évaluations effectuées sont transcrits sur un livret d'apprentissage qui lui est remis par l'auto-école.

 

Quand le candidat obtient le permis de conduire, l'auto-école lui délivre une attestation de fin de conduite accompagnée. Cette attestation doit être remise à l'assureur afin d'obtenir des rabais sur la surprime jeune conducteur.

 

La période de permis probatoire :

 

Pour un conducteur ayant suivi la formation conduite accompagnée, elle est de deux ans au lieu de trois ans pour les formations traditionnelles.

 

Les avantages de la conduite accompagnée :

 

- La conduite accompagnée c’est aussi près de 80% de réussite lors de l’examen du permis de conduire au lieu d’environ 50% dans la filière traditionnelle.

- Un jeune parcours en formation traditionnelle environ 350 kilomètres avant de rouler seul. En conduite accompagnée, il parcourt 3.000 kilomètres et plus avant de partir seul sur la route.

- Confronté à toutes sortes de situations, il acquiert très vite une expérience.

- L’assurance accorde des avantages liés à la surprime des jeunes conducteurs voire même à l’attribution d’un bonus.

 

Une fois le permis en poche vous serez considéré comme jeune conducteur pendant une durée de deux ans et votre permis sera crédité au départ de 6 points, puis de 3 points tous les ans si aucune infraction donnant lieu à un retrait de points n’a été commise pendant cette période.

 

Si vous obtenez votre permis de conduire à partir de 17 ans et demi, vous ne pourrez conduire seul que lorsque vous aurez 18 ans. Pendant ce délai, vous continuerez la conduite accompagnée.